Le printemps pointe son nez

FOOTBALL Lille a conforté sa troisième place en faisant chuter Montpellier (2-0) dimanche...

Gilles Durand

— 

Les deux buteurs lillois contre Montpellier, Marco Basa et Nolan Roux.
Les deux buteurs lillois contre Montpellier, Marco Basa et Nolan Roux. — M.Libert/20 Minutes

Mission accomplie. Au terme d'une rencontre parfaitement maîtrisée, le Losc a battu Montpellier (2-0), dimanche, à Pierre-Mauroy. Pour la première fois en 2014, l'équipe de René Girard est parvenue à enchaîner deux succès d'affilée. Elle a, par la même occasion, renforcé sa troisième place, en profitant du faux pas de son principal rival, Saint-Etienne, à Lorient (1-0).

« Notre meilleur match en 2014 »

Sur le papier, la tâche ne s'annonçait pourtant pas simple, les Montpelliérains restant sur une série de neuf rencontres sans défaite. Mais le jeu lillois semble être sorti de son hibernation, en ce bel après-midi printanier. «On a fait notre meilleur match en 2014 avec beaucoup d'impact et des garçons conquérants», soulignait l'entraîneur René Girard à l'issue du match. Il a fallu une tête d'un Basa impérial (18e) pour que Lille fasse sauter le verrou, premier coup d'éclat d'une rencontre qui ronronnait jusqu'alors. Face à une équipe recroquevillée sur elle-même, les Lillois auraient même pu se mettre à l'abri rapidement grâce à Origi. Mais le remuant attaquant perdait son duel face au gardien montpelliérain (39e) avant de manquer de justesse le cadre de la tête (43e). C'est Roux (58e) qui concrétisait la domination lilloise d'un but acrobatique.

«On perd chez le 3e, c'est logique, reconnaissait l'entraîneur de Montpellier, Rolland Courbis. Le score reflète parfaitement la physionomie du match». L'organisation lilloise a fait preuve d'efficacité. Pour preuve, le gardien lillois Enyeama n'a eu que deux arrêts à effectuer. «ça se décoince dans les têtes et on remet la marche avant», précise René Girard. De bon augure pour la suite de la saison.

» Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook