L'alcool nourrit les faits divers

— 

Difficile de parler de vie nocturne sans évoquer l'affaire dite « des noyés de la Deûle », cet enchaînement de quatre découvertes macabres autour du parc de la Citadelle qui avait enflammé l'hiver 2010-2011 à Lille. Quatre jeunes hommes dont la mort avait fait l'objet d'une enquête préliminaire diligentée par le procureur de la République. Mais le tueur en série un temps évoqué serait plutôt l'alcool : à l'automne 2013, le complément d'enquête demandé par le parquet vise un bar du vieux-Lille, soupçonné d'avoir servi l'une des victimes alors qu'elle était déjà en état d'ivresse. Un constat qui a renforcé la volonté de la ville de lutter contre l'alcoolisatiopn excessive les soirs de week-end.