La préfecture à l'affût, les SDF affluent

©2006 20 minutes

— 

Les Enfants de Don Quichotte ne comptent pas déménager de sitôt. Hier, le campement installé pour les sans-abri sur le parvis Saint-Maurice s'est même agrandi. Reçus la veille par Nicole Klein, la préfète déléguée à l'Egalité des chances, les coordinateurs se sont vu demander une « liste des cas à examiner ». « L'hébergement d'urgence ne les intéresse pas, ils veulent de la longue durée, a raconté la préfète. Il y a des procédures à respecter, alors je leur ai demandé de nous citer des dossiers précis. J'attends encore. » Mais Fouzia André, des Enfants de DonQuichotte, explique : « Recenser les situations demande un travail spécifique, compliqué avec certains sans-abri très désocialisés. » L'association pourrait ainsi demander à la DDASS de dépêcher ses propres enquêteurs.

En attendant, le nombre de tentes est passé hier de 10 à 17 et les SDF commencent à affluer. Comme ce Tourquennois de 27 ans, sans emploi : « J'ai été mis dehors de chez mes parents, il y aura une place pour moi ? »

O. A.