Don Quichotte va monter à Lille

©2006 20 minutes

— 

Lille aussi va accueillir les tentes des Enfants de Don Quichotte. L'association, qui a déjà installé deux cents tentes à Paris pour y héberger des sans-abri, a prévu d'investir, jeudi après-midi, le jardin des Sarrasins, devant la Maison folie de Wazemmes. Une demi-douzaine de tentes au moins devraient être installées. « Mais ce n'est qu'un début, assure Marc Debeer, le coordinateur régional des Enfants de Don Quichotte. Le but est d'interpeller les gens qui viennent au coeur de ce quartier populaire, avec le marché, la Maison folie... » L'initiative est soutenue par le Droit au logement, dont le responsable régional, Philippe Deltombe, estime qu'il est « urgent de se mobiliser pour trouver une solution à ceux qui sont à la rue ou obligés de squatter. Il y a un manque de logement criant dans la métropole lilloise. »

D'ailleurs, l'initiative des Enfants de Don Quichotte vise avant tout à fédérer. « Ces tentes appartiendront aussi aux associations qui aident les sans-abri toute l'année, et que l'on ne soutient pas assez », explique Marc Debeer. Ainsi l'Association d'aide Abej, il y a quelques jours, estimait que cette démarche était une bonne chose « si elle permettait une prise de conscience de la société ». Même discours à la mairie de Lille, où l'on se félicite d'une « initiative qui interpelle la population sur la situation des mal-logés », tout en rappelant, qu'hier encore, tous les sans-abri souhaitant trouver un toit avaient pu être accueillis. Marc-Philippe Daubresse, le député-maire (UMP) de Lambersart et ancien ministre délégué au Logement a déclaré pour sa part qu'il passerait « certainement rendre visite au campement ce week-end. »

Olivier Aballain

Envisagée pour accueillir les tentes, l'esplanade du Colysée de Lambersart a été abandonnée faute de commodités. D'autres camps sont envisagés dans la métropole, notamment à Roubaix.