Des clandestins évacués

©2006 20 minutes

— 

L'effraction avait été constatée le matin même. Les forces de l'ordre ont évacué, hier midi, cent quatre sans-papiers d'un squat roubaisien dans le quartier de l'Epeule. D'origine guinéenne et marocaine, les clandestins avaient investi ce bâtiment il y a quelques jours. Propriété du conseil général du Nord, l'immeuble avait été déclaré insalubre en octobre 2003 et doit être prochainement démoli dans le cadre du projet d'extension d'un collège situé à proximité.

Plusieurs squatteurs, dont certains semblaient en état d'hypothermie, ont été transportés au centre hospitalier de Roubaix. Les autres ont été emmenés dans divers commissariats de la métropole pour y être entendus. « Ils ne revendiquent pas un logement qu'ils ont déjà, mais des papiers », a déclaré Richard Olszewski, adjoint chargé de la Sécurité à Roubaix.

V. Vantighem (avec AFP)