Lille n'est pas encore rassuré

FOOTBALL Le Losc s'est enfin imposé en 2014...

François Launay

— 

Le lillois Nolan Roux à la lutte avec le sochalien Julien Faussurier le 8 février 2014.
Le lillois Nolan Roux à la lutte avec le sochalien Julien Faussurier le 8 février 2014. — M.Libert/20 Minutes

Pas d'euphorie ni d'esprit de revanche. Les Lillois n'ont pas voulu en rajouter après leur succès samedi à domicile face à Sochaux (2-0). Un résultat qui met un terme à une série de cinq matchs d'affilée sans victoire en Ligue 1. «La spirale négative a été cassée. C'est le plus important», se réjouit Nolan Roux, l'attaquant nordiste.

La manière laisse à désirer

Si le club en a aussi profité pour conforter sa troisième place avec trois points d'avance sur Saint-Etienne (4e), tout n'est pas encore réglé. «J'attendrai pour dire que je suis rassuré. Il est encore trop tôt. Il y a eu quelques maladresses, d'ailleurs trop grosses pour être vraies», reconnaît René Girard, l'entraîneur lillois. Encore fébrile par moments, le Losc n'a pas encore retrouvé son souffle d'avant la trêve. «Il reste encore un peu de travail, bien sûr. Mais c'est bien d'avoir gagné. C'est ce qu'on était censé faire depuis un petit moment», souligne Nolan Roux. L'essentiel est donc fait. Reste à confirmer ce léger regain de forme. Histoire de voir si le Losc a vraiment laissé tous ses soucis derrière lui.

>> 20 Minutes Lille sur Facebook