«Garder le lien avec les habitants»

URBANISME Ils parlent de leur métier comme il est et comme il devrait être...

Olivier Aballain

— 

Les urbanistes lillois Sébastien Plihon (G) et Laurent Thiollet.
Les urbanistes lillois Sébastien Plihon (G) et Laurent Thiollet. — M.Libert/20 Minutes

Laurent Thiollet et Sébastien Plihon conçoivent des projets culturels avec les habitants, au sein de leur association Koan. Ils livrent leur point de vue sur la façon dont la ville se fabrique.

Les habitants. «On ne les prend pas assez au sérieux. Il faut les aider à présenter de véritables propositions avant que les projets ne soient verrouillés. Cela les aide ensuite à occuper les lieux, à trouver des usages. Mais il est difficile de garder le lien avec ceux qui prennent les décisions, car la chaîne des responsabilités est très longue, très lourde dans une ville comme Lille.»

Les urbanistes. «On leur demande de concevoir des programmes sans prévoir la façon dont le quartier sera habité. La question des espaces collectifs, des commerces, des circulations, se pose après la construction. C'est beaucoup moins efficace que de prévoir les choses dès le départ.»

Les politiques. «Ils veulent bien faire, ils voient bien que le risque est de créer un choc quand la construction nouvelle arrive. Mais ils sont aussi pris par le temps, par la fenêtre de tir offerte par les crédits alloués par l'Etat. Ça ne les aide pas à réfléchir sur le long terme.»

>> 20 Minutes Lille sur Facebook