Le tueur de goéland relaxé

— 

Il avait tué un goéland pour libérer la piste d'atterrissage. Un effaroucheur d'oiseaux de l'aéroport de Lille-Lesquin a été finalement relaxé, mardi, par le tribunal de Lille, raconte La Voix du Nord. Ce quadragénaire était poursuivi pour avoir abattu un goéland brun, espèce en voie de disparition, dans le cadre de sa fonction, en novembre. Aucune association protectrice des animaux ne s'était constitué partie civile dans cette affaire et le tireur aurait respecté la réglementation en ne tirant qu'en dernier recours. G. D.