Un emprunt pour le Plan campus

Gilles Durand

— 

Lille, le 3 février 2014. Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, et Philippe Fontaine Vive, vice-président de la Banque Européenne d'Investissement (BEI), signent le programme Plans Campus entre la France et la BEI.
Lille, le 3 février 2014. Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, et Philippe Fontaine Vive, vice-président de la Banque Européenne d'Investissement (BEI), signent le programme Plans Campus entre la France et la BEI. — M.Libert/20 Minutes

La fusion des universités lilloises revient sur le tapis. Les ministres de l'Economie Pierre Moscovici et de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso étaient lundi à Lille pour annoncer que l'Etat emprunterait 21 millions d'euros en faveur des trois universités lilloises, dans le cadre du Plan campus. Cette aide doit servir notamment à la création d'un pôle Eurasport à Lille-2 et l'implantation de learning centers (bibliothèques à distance).

«L'objectif est toujours que Lille devienne un campus universitaire à rayonnement international», souligne Xavier Vandendriessche, président de Lille-2, qui annonce d'ailleurs la prochaine signature d'une convention d'association entre les trois universités lilloises. «Cela préfigure la fusion», assure-t-il. Ce projet est dans les tuyaux depuis 2008, quand l'Etat avait lancé le premier Plan campus.