L'innovation sur la bonne voie

TRANSPORTS Une plateforme collaborative prépare des solutions expérimentales pour la mobilité...

Olivier Aballain

— 

La ligne 1 du métro lillois doit être doublée à l'horizon 2016.
La ligne 1 du métro lillois doit être doublée à l'horizon 2016. — M. Libert / 20 Minutes

Dénoncer la paralysie croissante des voies routières dans l'agglomération lilloise, c'est bien. Trouver et expérimenter des parades, c'est mieux. Le parc scientifique de la Haute-Borne accueille depuis fin 2013 la plateforme i-viaTIC qui planche sur « la mobilité de demain » grâce à un partenariat public-privé.

Trajets domicile-travail

«Les technologies existent déjà ou sont sur le point d'être inventées, mais certains acteurs s'ignorent», estime Alexis Jovignot, le coordinateur de i-viaTIC. Exemple type: on sait mesurer l'encombrement d'une autoroute avec des applis dédiées, pourquoi ne pas utiliser l'information pour gérer le réseau routier? «On peut aussi imaginer des applis mobiles qui inciteraient au covoiturage», détaille Alexis Jovignot. «Si l'on sait que dix personnes partent d'un endroit le matin pour rejoindre leur travail à Lille, on peut les mettre en lien.» Avec, au bout, un système de récompense en offres de services. Le but restant «de lancer des solutions au cas par cas, à toute petite échelle ou à l'échelle régionale». Les trajets domicile-travail sont regardés de près, d'où la présence chez i-viaTIC, au côté du pôle ferroviaire i-Trans, de partenaires inhabituels, comme le constructeur Norpac. Les premiers projets devraient sortir en septembre.

>> 20 Minutes Lille est sur Facebook