La mort de deux jeunes en procès

— 

La SNCF devant la justice. La compagnie ferroviaire a été renvoyée en correctionnelle pour « blessures » et « homicides involontaires » dans l'enquête sur un accident du RER B à Aubervilliers, en 2009, a-t-on appris, mardi. A l'époque, deux jeunes supporteurs lillois de 10 et 18 ans avaient trouvé la mort en sortant du Stade de France. Ils avaient emprunté un passage interdit aux piétons pour regagner leur bus stationné de l'autre côté du canal de Saint-Denis, après un match de Ligue 1 opposant Lille à Lyon. Un RER roulant à vide les avait happés.

L'enquête, qui a pointé une insuffisance des contrôles effectués par les agents SNCF, a établi une « faute caractérisée » de l'entreprise. Une porte d'accès restée ouverte leur avait permis de gravir un escalier interdit au public, avant de se retrouver sur les rails. La décision de juger la SNCF « est définitive » et « le procès aura lieu cette année », a précisé à l'AFP Me Laurent Guilmain, l'un des avocats des victimes. G. D.