Le père du tireur présumé laissé libre

— 

L'enquête se poursuit dans l'affaire de la tentative de meurtre à Lille Moulins. Le 19 janvier, un jeune homme avait été mitraillé en pleine rue après une dispute. Les quatre personnes présentées au juge d'instruction, lundi soir, ont toutes été mises en examen, a-t-on appris mardi. Les trois mineurs dorment en prison. Deux ont été placés en détention provisoire. Le plus jeune, 15 ans, purge désormais une peine pour laquelle il avait été condamné précédemment.

Le quatrième, qui est le père du tireur présumé, a été laissé libre, sous contrôle judiciaire. Il a été mis en examen pour non-dénonciation de crime. Son cas pose d'ailleurs une question de droit, soulevée par son avocat. « La loi vous dit qu'en tant que père, vous n'êtes pas obligé de dénoncer vos enfants, assure Me Jérôme Pianezza. Son casier judiciaire est vide. Son seul tort est d'être le père du tireur présumé ». Ce suspect, identifié par la police, était toujours en fuite, mardi soir.. G. D.