Les salariés prêts à manifester

— 

Environ 400 salariés de La Redoute, selon les syndicats, ont débrayé pendant trois heures lundi matin à Tourcoing et Roubaix, alors que s'ouvraient les négociations sur les mesures sociales du projet de restructuration. Une réunion que « les syndicats avaient décidé de quitter », selon la CGT, au motif que la direction de Kering « refusait de s'engager à garantir l'avenir de l'ensemble des salariés, et ce sur la durée. » Les salariés grévistes sont alors « rentrés pour interpeller la représentante du groupe Kering » et la direction de La Redoute, ajoute la CGT. Réunis en AG, les salariés ont acté le principe d'une « grosse manifestation sur Lille » la semaine prochaine.