Une grève après l'agression d'un chauffeur à Lys-lez-Lannoy

— 

Un arrêt de bus, la nuit, porte de Valenciennes à Lille.
Un arrêt de bus, la nuit, porte de Valenciennes à Lille. — M. Libert / 20 Minutes

Regain de tension sur le réseau bus Transpole. Une partie des conducteurs du dépôt de Wattrelos a observé un mouvement de grève lundi matin après l'agression d'un collègue la veille à Lys-lez-Lannoy. Selon une source interne, la victime a déclaré avoir été frappée de plusieurs coups de poing vers 19 h par un individu d'une trentaine d'années. Le chauffeur a porté plainte. Transpole s'est constituée partie civile et a tenu une réunion extraordinaire du comité hygiène et sécurité (CHSCT) dès lundi matin. Pour Jean-Marie Wikart, élu SUD au CHSCT, « il faut renforcer la sécurité, notamment en mettant la police des transports dans les bus ». Selon Transpole, en 2013, 24 conducteurs ont déposé plainte pour une agression, contre 20 en 2012. O. A.