Condamné, le maire de Wasquehal se voit octroyer 12.000 euros de frais de représentations

POLITIQUE Condamné pour détournement de fonds (il a fait appel), le maire de Wasquehal s'est vu octroyer vendredi une enveloppe de 12.000€ de frais de représentations pour 2014...

A Lille, Olivier Aballain

— 

Wasquehal, le 12 décembre 2011. Le maire de la commune, Gérard Vignoble, préside un Conseil municipal avec pour principal ordre du jour le vote du budget 2012 alors qu'un rapport de la Cour Régionale des Comptes (CRC) pointe du doigt la mauvaise gestion de la ville. Une adjointe au maire, Stéphanie Ducret, a porté plainte auprès du Procureur de la République de Lille.
Wasquehal, le 12 décembre 2011. Le maire de la commune, Gérard Vignoble, préside un Conseil municipal avec pour principal ordre du jour le vote du budget 2012 alors qu'un rapport de la Cour Régionale des Comptes (CRC) pointe du doigt la mauvaise gestion de la ville. Une adjointe au maire, Stéphanie Ducret, a porté plainte auprès du Procureur de la République de Lille. — M.Libert/20 Minutes

Ce n'est pas un bon coup politique. Gérard Vignoble, maire (UDI) de Wasquehal et candidat à sa succession, revendique le droit à des «frais de représentation» conséquents. L'élu, condamné fin novembre à 18 mois de prison avec sursis et 3 ans d'inéléigibilité pour détournement de fonds (il a fait appel), a fait voter une enveloppe de 12.000€ par an en conseil municipal vendredi, a rapporté la Voix du Nord.

Pas de précisions

Ce n'est que la moitié de l'enveloppe annuelle relevée par la chambre régionale des comptes dans un rapport concernant la période 2006-2009, mais pour l'opposition c'est encore trop. La demande de précision des opposants sur le détail des dépenses envisagées a été repoussée par l'élu.