VIDEO. Dany Boon revient en malade imaginaire dans «Supercondriaque»

CINÉMA e duo Boon-Merad de nouveau sur les écrans dans un film qui traite de l'hypocondrie...

Mikaël Libert

— 

M.Libert/20 Minutes

Dany Boon a encore choisi le Nord pour débuter la tournée de promotion de son dernier film, Supercondriaque, qui sortira sur les écran le 26 février. Kad Merad étant retenu sur un tournage, l'enfant du pays a donc écumé, mardi, les cinémas de la métropole lilloise entouré d'Alice Pol, Judith El Zein et Guy Lecluyse.

Les nordistes au rendez-vous

Et ils étaient nombreux, les nordistes, à s'être déplacés pour fêter le retour de leur mascotte régionale. Au cinéma Kinépolis de Lomme, les 2000 places des cinq salles réservées pour l'occasion avaient toutes trouvé preneur. D'ailleurs, l'acteur-réalisateur sait soigner son image auprès de son public: les centaines de fans qui attendaient agglutinés derrière les barrières de sécurité ont eu droit, pour la plupart, à leur autographe ou à leur photo.

Le retour à l'écran du duo Boon-Merad, qui avait fait le succès de Bienvenue chez les Ch'tis, était attendu au tournant. Pourtant, Dany Boon affirme qu'il «n'a pas écrit Supercondriaque spécialement en pensant à Kad». «Je n'avance pas en pesant à ce que j'ai fait avant. Sinon j'aurais fait "Les Ch'tis 2", "Les Ch'tis 3", "Le retour des Ch'tis", "Les Ch'tis à la plage"...» s'amuse-t-il. Quant au point de départ du scénario, l'hypocondrie, le réalisateur avoue en souffrir: «Je fais des examens médicaux assez frequemment, comme le bodyscan.» Bon client, il ajoute, sans rire, qu'il emporte du gel hydroalcoolique partout et qu'il connaît par coeur le numéro de téléphone de son médecin.

Pour la suite, Dany Boon ne manque pas de projets: il doit d'abord réaliser, pour les studios américains de la Fox, un film intitulé The ambassadors. Un retour sur scène est aussi prévu, mais pas avant fin 2016. Il paraît que l'Olympia est déjà réservé.

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook