Aubry réagit sur La Redoute

Gaëtane Deljurie

— 

no caption
no caption — M.Libert/20 Minutes

«Un choc considérable» pour les salariés de La Redoute et même une «catastrophe»: lundi, Martine Aubry n'a pas ménagé sa réaction au sortir d'une réunion avec les représentants syndicaux à la suite de l'annonce, la semaine dernière, de la suppression de 1178 postes (sur 3437) dans le cadre de la reprise du vépéciste nordiste. La maire de Lille n'a pas caché qu'elle s'attendait «à un chiffre de cet ordre», soulignant «avoir beaucoup d'exigence pour que les moyens soient donnés à La Redoute d'avoir un avenir». La maire de Lille a parlé de «petites victoires», notamment de l'étalement des départs sur quatre ans et d'un «nombre de pré-retraites qui adoucira un tout petit peu les choses». Du côté du syndicat SUD, Thierry Bertin reste dubitatif. «Les élus nous ont assurés de leur soutien mais la bataille ne fait que commencer. Tout se jouera vraiment dans les semaines à venir.»