VRU : déjà 2 500 camions détournés

©2006 20 minutes

— 

Après l'arrêté, les premiers effets. L'interdiction de la Voie Rapide Urbaine (VRU) dans le sens sud-nord aux camions de transit, mise en place lundi par la préfecture du Nord, commence à porter ses fruits. « En 24 heures, on a comptabilisé 2 500 camions de moins que d'habitude », a annoncé Daniel Canépa, préfet du Nord, dans un premier bilan. Habituellement, près de 6 000 poids lourds empruntent chaque jour ce trajet.

Le trafic s'est donc reporté sur l'A 27 qui rejoint la Belgique via Baisieux-Tournai. Une trentaine de poids lourds qui ne faisaient que passer dans la métropole via la VRU ont également été verbalisés. Un chiffre qui laisse le préfet optimiste quant à la suite des événements. « Je pars du principe que les camions vont respecter l'interdiction. Nous allons contrôler dans un premier temps. Ensuite... »

Seul bémol à ses yeux : la Belgique n'ayant toujours pas donné son accord, les camions continuent de circuler dans le sens nord-sud.

Vincent Vantighem