Claude Sohet : «Se battre contre les grandes franchises»

©2006 20 minutes

— 

Claude Sohet, président de la Fédération lilloise du commerce.

La fermeture du Bazar de Wazemmes illustre les difficultés croissantes du commerce indépendant. Comment envisagez-vous l'avenir ?

Si ça continue, on trouvera les mêmes produits partout. Et la diversité des petits commerces ne sera plus respectée. Il faut donc qu'on se batte pour maintenir les boulangeries, les charcuteries...

Contre les grandes franchises ?

Oui. Les rapaces de l'immobilier sont à l'affût de toutes les occasions de faire du business. Quand un banquier arrive en mettant des millions sur la table, comment un petit commerçant peut-il faire le poids ?

Quelle solution préconisez-vous ?

Que la mairie utilise son doit de préemption dans certains quartiers pour maintenir une activité indépendante. Sinon, Lille perdra son âme commer-çante.

Recueilli par V. Vantighem