Les côtiers rient, les autres rament

BASKET Les cinq équipes régionales de Pro B en sont déjà au quart de leur championnat...

Joseph Delouvrié

— 

M.Libert/20 Minutes

Avec 44 matchs, la saison de Pro B promettait d’être longue. Pour Lille et Orchies, à la traîne, elle l’est déjà. Et tandis que Denain surfe dans le ventre mou, sur la côte, le Portel et surtout Boulogne- sur-mer ont le sourire. A la veille de la 12e journée, 20 Minutes dresse un premier bilan.

• Boulogne s’amuse (1er/18, 9 victoires, 2 défaites). Malgré un effectif entièrement remanié, le SOMB ne semble pas souffrir des départs de Jaiteh (MVP français), Rousselle et consorts. Meilleure attaque (84,5 points) et évaluation de Pro B, Boulogne est bien lancée pour terminer encore plus haut que l’an dernier (4e).

• Le Portel tient le choc (5e, 7 victoires, 4 défaites). L’ESSM profite pleinement de ses nouveaux Américains, Mc Kines et Jackson, les deux joueurs les plus efficaces de la Pro B, pour afficher 50% de réussite au shoot. Un score qui explique la deuxième attaque (82,3 points) et la deuxième évaluation de la division. En déficit au rebond, Le Portel semble tout de même sur la route des play-offs.

• Denain, départ tranquille (12e, 5 victoires, 6 défaites). Au bord de la liquidation judiciaire et en difficulté sportivement l’an dernier (14e/18), l’équipe de Fabrice Courcier a encore tapé juste dans le recrutement. Résultat, Acker et Brown, le dernier arrivé, font déjà partie des huit meilleurs marqueurs. De quoi grappiller quelques victoires importantes pour le maintien.

• Lille a pris du retard (17e, 3 victoires, 8 défaites). Le LMBC a débuté par six défaites d’affilée, mais depuis le changement d’entraîneur, il a relevé la tête. Le collectif de l’équipe de Cédric Binauld est indéniable (1er aux passes décisives), mais la route est encore longue pour repenser aux play-offs.

• Orchies déjà à la traîne (18e, 2 victoires, 9 défaites). Ambitieux à moyen terme, le promu va devoir réagir rapidement. Capable de coup d’éclat, comme lors de sa victoire à Boulogne, le BCO n’a plus gagné depuis six journées. Philippe Namyst va-t-il suivre le chemin d’Abdou N’Diaye, débarqué après la même série à Lille?

► Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook

> La fête à la maison

Denain (face à Aix-Maurienne), Le Portel (Souffelweyersheim), Lille (Bourg) et Orchies (Rouen): quatre des cinq équipes régionales joueront à domicile ce soir (20h). Le leader boulonnais ira lui défier St-Quentin.