Moins d'alcool au quotidien

SANTE Sa consommation journalière a baissé dans la région, mais celle du cannabis a augmenté...

Gilles Durand

— 

M.Libert/20 Minutes

Un usage quotidien d'alcool en forte baisse, mais une alcoolisation ponctuelle en hausse. C'est le genre de constat dressé par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) qui a dévoilé, la semaine dernière, une enquête sur la consommation d'alcool, de tabac et de drogues illicite en France*. Où il ressort que, dans le Nord-Pas-de-Calais, on consomme un peu plus d'alcool qu'au niveau national, mais que l'expérimentation des drogues est plus faible.

La bière reste reine

Autre enseignement de cette enquête, l'évolution des pratiques entre 2005 et 2010. Concernant l'alcool, sa consommation quotidienne (surtout le vin) est en baisse de 5,7% et ne touche plus que 12,6% des personnes interrogées. Juste après l'Alsace, le Nord-Pas-de-Calais reste, sans surprise, la région qui consomme le plus de bière. En revanche, les cas d'ivresse occasionnelle ou répétée augmentent assez fortement (+3,9%).

Autre phénomène en forte hausse: l'expérimentation de cannabis qui passe de 17,7% à 24%, même si l'usage au cours de l'année reste stable autour de 6%. Une étude sur les rejets dans les eaux usées, dévoilée début septembre, avait déjà montré une forte consommation de cannabis en métropole lilloise. En revanche, même si elle est en légère hausse depuis cinq ans, l'expérimentation des drogues illicites est plus faible par rapport à la moyenne nationale.

Enfin, en ce qui concerne le tabac, le nombre de fumeurs reste stable et l'écart avec la moyenne nationale se réduit.

(* Enquête déclarative effectuée en 2010 auprès de 1 858 personnes dans la région.)

► Rejoignez 20 Minutes Lille sur Facebook