Deux ados avouent plusieurs centaines de cambriolages

FAITS DIVERS Les deux jeunes filles -qui se disent serbes- ont été arrêtées à Cambrai. Une information judiciaire est ouverte pour démanteler un réseau...

Gilles Durand

— 

M.Libert/20 Minutes

Elles auraient commis jusqu’à 900 vols par effraction depuis quatre ans. Une information judiciaire a été ouverte, mercredi, par le parquet de Cambrai suite à l’arrestation de deux jeunes filles -qui se disent serbes- âgées d’une quinzaine d’années.

Lundi, les deux adolescentes font du porte-à-porte dans un secteur pavillonnaire de Tilloy-les-Cambrai. Une dame, sensibilisée par des réunions municipales sur les vols par ruse, alerte la police. Une patrouille interpelle les deux mineures équipées d’un tournevis et porteuses de bijoux. «Un cas classique de délinquance itinérante», pour la police qui n’est pas au bout de ses surprises.

Un réseau organisé à l'échelle nationale

Placées en garde à vue, elles reconnaissent trois vols à Cambrai pour lesquelles elles sont mise en examen, mais aussi beaucoup d’autres dans la région. «Elles nous parlent de Lille, de Valenciennes, et d’autres villes en France. Elles semblent faire partie d’un réseau organisé, mais elles refusent de collaborer. Elles sont répertoriées un peu partout sur le territoire national», souligne le procureur de Cambrai, Jérome Marilly.

Agées de moins de seize ans, ces jeunes filles dont on ne connaît pas l’identité exacte, ne peuvent être placées en détention provisoire, elles ont donc été placées sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire, le temps de l’enquête. Elles appartiendraient à un campement installé en Seine-saint-Denis. Grâce aux empreintes digitales, les forces de l’ordre vont devoir vérifier leur implication dans d’autres cambriolages.

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook