Les coiffeurs lillois se sont fait piéger à domicile

François Launay

— 

M.Libert/20 Minutes

La Coupe de la Ligue ne réussit décidément pas au Losc. Jamais le club nordiste n'a remporté cette compétiton et ce n'est pas encore cette année qu'il ira au Stade de France. Eliminé à domicile par Auxerre après prolongation (0-1), Lille va pouvoir entièrement se consacrer à la Ligue 1 en attendant son entrée en Coupe de France en janvier.

Huit changements au Losc


Les premiers frustrés sont les habituels seconds couteaux du club qui n'auront plus beaucoup d'occasions pour se montrer. Avec huit changements par rapport à l'équipe qui s'était imposée vendredi à Nantes, René Girard, comme il l'avait annoncé, a fait tourner dans les grandes largeurs. Seuls Mavuba, Rozehnal et Souaré ont évité le repos forcé. De leur côté, Elana, Soumaoro, Delaplace, De Melo, et Ruiz en ont profité pour vivre leur première titularisation de la saison. Difficile dans ces conditions de trouver des automatismes, même face au quatorzième de Ligue 2. Il faut attendre la demi-heure de jeu et une frappe de Ruiz sur le poteau pour enfin réveiller les 15 000 spectateurs. Ennuyeux en première période, le match s'anime un peu après la pause et Lille multiplie les occasions par De Melo (50e) et le malchanceux Ruiz qui touche une deuxième fois le poteau (58e). Regroupés en défense, les Auxerrois obtiennent ce qu'ils étaient venus chercher : la prolongation. Et finissent même par remporter la mise quand Haller se retrouve seul devant Elana (110e) et élimine le Losc qui n'aura fait que passer en Coupe de la Ligue.

■ Record en vue

Le record d'affluence du stade Pierre Mauroy pour la saison 2013-2014, devrait être battu dimanche à l'occasion du choc de L1 entre Lille (3e) et Monaco (2e). Plus de 42 000 supporters sont attendus.