Souriez, vous êtes filmés et innocentés

©2006 20 minutes

— 

« Je vais demander des explications. » Philippe Lemaire, procureur de la République de Lille, n'en restera pas là. Mercredi, quatre jeunes hommes ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Lille, qui les jugeait pour outrages et rébellion envers des CRS. En fait, c'est le film d'une caméra de vidéosurveillance qui a permis d'innocenter les prévenus et de démentir les accusations des CRS.

L'affaire remonte au 23 octobre, dans la galerie commerçante d'un hypermarché de Faches-Thumesnil. Des CRS, venus de Strasbourg en renfort dans le cadre des violences urbaines, interpellent quatre hommes âgés de 25 à 30 ans. Selon les CRS, les jeunes auraient alors refusé de se soumettre à un contrôle d'identité, se seraient débattus et auraient tenté de provoquer une émeute. Mais mercredi, lors de l'audience, le film de la caméra de surveillance a montré que les prévenus avaient été interpellés brutalement, sans avoir provoqué les policiers. Philippe Lemaire a indiqué qu'une enquête allait être ouverte sur le témoignage des CRS.