Vincent Enyeama, la force tranquille du Losc

FOOTBALL Le gardien lillois a été impérial samedi à Montpellier (0-1)...

Françosi Launay

— 

Gardien de la meilleure défense de Ligue 1, Vincent Enyeama n'a encaissé que quatre buts en dix matchs.
Gardien de la meilleure défense de Ligue 1, Vincent Enyeama n'a encaissé que quatre buts en dix matchs. — M.Libert / 20 Minutes

De l'avis de tous, c'est le joueur le plus cool du Losc. Sourire aux lèvres, Vincent Enyeama l'anglophone donne du «Amazing» à toutes les sauces. «Il est toujours de bonne humeur. C'est un bon vivant et un mec qui fait du bien au groupe», lâche son capitaine Rio Mavuba. Surtout qu'Enyeama ne fait qu'épater la galerie dans le vestiaire. Depuis le début de saison, son bilan est impressionnant. Huit matchs sur dix sans prendre de but, un record européen, et une performance de grande classe samedi à Montpellier, où ses arrêts, comme celui sur le penalty de Cabella en fin de match, ont permis à Lille de s'imposer à la Mosson. Une forme olympique qui explique aussi l'actuelle troisième place du Losc.

Tout n'a pas été rose

«C'est un travail collectif. Je joue avec des mecs super. On s'entend bien et on prend du plaisir ensemble», se réjouit l'international nigérian, champion d'Afrique en février dernier. Pourtant, tout n'a pas été si rose pour Enyeama dans sa carrière lilloise. Arrivé en 2011 dans le Nord, le gardien se heurte à la concurrence de Mickaël Landreau et ne joue que deux matchs. Une situation qui le pousse à se faire prêter la saison dernière ay Maccabi tel-Aviv. Landreau parti, Elana en plein doute, quand Enyeama se pointe à Luchin à la reprise de l'entraînement fin juin, il sait qu'il a un coup à jouer fort de la confiance de l'entraîneur «René (Girard) m'a parlé comme un père. Je le respecte beaucoup. Il m'a donné la confiance dont j'avais besoin. Mais je n'ai pas douté. Ce n'est pas dans ma nature. Je suis quelqu'un de très positif.» Difficile de lui donner tort sur ce point.