Une enquête sur les agents suspectés de corruption

O.A.

— 

Le parquet de Lille a ouvert mercredi une enquête préliminaire sur des faits de corruption présumée visant cinq agents municipaux suspendus par la mairie de Lille, a-t-on appris vendredi auprès du procureur, Frédéric Fèvre. Cette enquête, confiée à la sûreté urbaine de Lille, a été ordonnée à la suite d'un signalement adressé mardi par la mairie au procureur de la République, a indiqué Frédéric Fèvre, confirmant une information de La Voix du Nord. Lors d'un contrôle, la municipalité avait découvert que des agents de surveillance de la voie publique (ASVP) ne verbalisaient pas les voitures en infraction de commerçants, «probablement en échange de bons procédés», avait expliqué Gérard Dumont, directeur général des services de la mairie. Une enquête administrative avait été ouverte et cinq agents avaient été suspendus le 3 octobre à titre conservatoire.