« Clostridium » garde le rythme dans la région

©2006 20 minutes

— 

L'infection est en voie de « stabilisation », estime la Drass (direction régionale des affaires sanitaires). Pourtant, en deux semaines, l'infection par la bactérie Clostridium difficile a compté un décès et 29 nouveaux cas dans la région, selon le bilan rendu public hier. Des chiffres en hausse par rapport aux deux décomptes précédents (18 cas de plus pour la quinzaine précédente, et 23 auparavant). Pour autant, la Drass se veut rassurante. « La tendance est à la stabilisation, expliquait hier Christian Lahoute, médecin inspecteur à la Drass. Et les chiffres sont comparables à ceux observés pour une infection classique. » Par ailleurs, trois hôpitaux s'ajoutent aux trente-trois déjà touchés.

O. A.

L'infection au Clostridium difficile est encore considérée comme active – le dernier cas date de moins d'un mois – dans cinq hôpitaux de la région : les centres hospitaliers de Valenciennes, Lens, Béthune, Hautmont et la clinique de Riaumont.