Partouche en difficulté financière

— 

233, 7 millions d'euros. C'est le montant du crédit que le groupe Partouche n'arrive plus à rembourser en temps voulu auprès de ses banques. Des difficultés financières qui ont conduit l'exploitant français de casinos à demander lundi l'ouverture d'une procédure de sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Paris. Cette démarche permet à une entreprise, qui n'est pas en cessation de paiements, de suspendre le paiement de sa dette antérieure. Cela aura-t-il un impact sur le Losc, dont Partouche est le sponsor maillot ? «Non», répond Michel Seydoux, le président du club lillois. «Cette procédure a pour but de geler les créances bancaires. Ce n'est pas quelque chose qui met en péril les clients normaux. Ça n'impacte pas les relations entre le groupe Partouche et le Losc», assure le dirigeant. Surtout que le contrat de sponsoring qui lie le club à l'exploitant de casinos arrive à échéance en fin de saison et ne sera pas renouvelé. F.L .