Profanations en série

— 

Une quinzaine de tombes profanées et une suspicion de vols. Depuis la semaine dernière, la brigade de recherches de la gendarmerie est en charge d'une sordide affaire dans le Cambrésis. Les cimetières de trois villages ont été le théâtre de profanations de sépultures. « Une enquête est aussi ouverte pour atteinte à l'intégrité des cadavres », précise Jérôme Marilly, procureur de Cambrai. En plus des dégradations de cercueils, une famille a signalé la disparition de bijoux, d'alliances et même de dents en or.

Les premiers faits ont été révélés le 19 septembre au cimetière de Crèvecœur-sur-l'Escaut. « L'enquête est difficile car les cimetières sont des lieux qui ne pas particulièrement surveillés », souligne le procureur. Elle s'oriente autant vers une piste locale que sur la délinquance itinérante. G. D.