Travailleurs sociaux sous haute tension à Haubourdin

— 

Lundi, devant l'hôtel de ville du département.
Lundi, devant l'hôtel de ville du département. — M.Libert/20 Minutes

Un an qu'ils n'en peuvent plus. La vingtaine de travailleurs sociaux qui manifestaient, mardi, devant l'hôtel du département, à Lille, en avait après leur hiérarchie. Attachés à l'unité territoriale de prévention et d'action sociale (UTPAS) d'Haubourdin, ils s'étaient mis en grève, à l'appel du syndicat Sud, pour protester contre le retour possible d'une cadre dont ils dénoncent les méthodes de gestion du personnel. La cadre en question fait, pour l'instant, l'objet d'une mesure conservatoire. « On a l'impression de ne pas être entendus », témoigne une éducatrice avec 25 ans d'ancienneté. Le conseil général, dans un communiqué, assurait lancer « un diagnostic approfondi du fonctionnement de cet UTPAS ». G. D.