«La culture est dans le quotidien»

MARTINE AUBRY Pour «20 Minutes», la présidente de Lille Métropole explique la «C'Art» musées...

Propos recueillis par Olivier Aballain

— 

M.Libert/20 Minutes

Le 14 septembre, Lille Métropole lance la C'Art, un pass commun à cinq musées (le palais des Beaux Arts à Lille, la Piscine à Roubaix, le LaM à Villeneuve d'Ascq, le Fresnoy et le MuBa à Tourcoing).

Pourquoi cette carte alors que des dispositifs existent déjà pour visiter les musées à prix avantageux?

Nous voulons faire découvrir ces musées à ceux qui fréquentaient un musée épisodiquement dans l'année. Le Muba (Beaux-Arts de Tourcoing) et le Fresnoy, en particulier, méritent d'être mieux connus. Le prix de cette carte la rend très accessible. Pour les moins de 26 ans, la C'Art n'est qu'à 15€ par an, et elle est même gratuite pour les allocataires de minima sociaux.

Espérez-vous élargir le public visé?

C'est l'une des missions fondamentales des musées de la métropole. Les habitants doivent pouvoir y entrer au quotidien. Avec la C'Art, on peut venir sans faire la queue quand on a un créneau d'une heure, ou retourner voir une exposition que l'on a aimée. D'ailleurs, la C'Art est chargeable sur la carte de transports Pass Pass. C'est symbolique car la culture est dans le quotidien, comme les transports.

Quels sont les apports de ces musées à la métropole lilloise?

Chaque année, nos musées sont classés parmi les meilleurs de France (par le Journal des Arts, ndlr). En 2013, le Palais des Beaux Arts est le 5e musée pour villes de plus de 200.000 habitants, et le premier en province. La Piscine et le LaM sont 1er et 3e dans leur catégorie. Les musées sont des partenaires des mondes éducatif, associatif, économique. Ils attirent des touristes. Ils changent l'image de notre métropole. Et ils sont des lieux où on peut rêver, partager des émotions.

Sur quelle hausse tablez-vous?

Notre objectif, d'ici 4 ans, est d'atteindre 10.000 C'Art par an. Le dispositif, construit grâce au partenariat avec les musées et les villes concernées, sera autofinancé. Et ça ne s'arrête pas là: les titulaires de la C'Art auront accès à l'exposition Perrotin au Tri Postal, et à un tarif réduit au Louvre-Lens.

■ Tarifs

«La C'Art» sera disponible sur Internet: www.lacart.fr et dans les cinq institutions concernées, au prix de 30€ et de 15€ pour les moins de 26 ans. Une formule «duo» est proposée à 45€.