Planning fantaisiste au collège

ENSEIGNEMENT L'établissement public a connu une rentrée pour le moins mouvementée...

Gilles Durand

— 

M.Libert/20 Minutes

Rentrée dans le brouillard au collège Van der Meersch de Mouvaux. Lundi, les enseignants ont fait valoir leur droit de retrait pour protester contre une organisation des cours qu'ils jugent «désastreuse». Depuis mardi dernier, les emplois du temps de ce collège de 450 élèves, habituellement sans problème, ressemblent à un casse-tête pour élèves et professeurs. «Le nombre d'heures de cours officiels par matière n'est pas respecté et les emplois du temps des élèves ne correspondent pas à ceux des professeurs», dénonce une enseignante. Parmi les aberrations, un professeur se retrouve avec trois cours à assurer en même temps, selon un syndicat.

Manque d'expérience

Résultat, de nombreux élèves se retrouvent régulièrement livrés à eux-mêmes en cour de récréation. «Il n'y a plus de place dans les salles d'études surchargées», raconte l'enseignante. D'après elle, la principale a reconnu, samedi, des défaillances et a demandé à reporter la rentrée. La réponse du directeur d'académie se fait attendre. Devant cette situation, l'association de parents d'élèves est particulièrement remontée contre la direction. «La principale est dépassée par les événements et son nouvel adjoint n'a pas l'expérience nécessaire», accuse une parent d'élèves qui réclame la révision complète des emplois du temps. Contactés, le rectorat et la direction du collège n'ont pas souhaité s'exprimer.