Martine Aubry se satisfait des renforts obtenus auprès de Valls

— 

Faussement honteuse, Martine Aubry a assuré avoir « harcelé » Manuel Valls de rendez-vous et de coups de fils. Son lobbying a en tout cas payé : la maire de Lille a annoncé mercredi avoir obtenu 197 postes de policiers supplémentaires, dont 88 gradés et 108 agents de sécurité et cadets de la République. Dès ce mois de septembre, ce sont 85 postes supplémentaires qui ont été affectés à l'agglomération lilloise, le reste du contingent devant arriver en décembre et en 2014. A terme, les effectifs globaux devraient donc bondir de plus de 7 %, alors que selon les chiffres communiqués par la direction de la sécurité publique ils avaient plongé de 7, 5 % de 2002 à 2012 (contre -2, 0 % au national). « Nous étions vraiment sous-dotés, ce renfort est satisfaisant. L'Etat se donne enfin les moyens de mener sa mission de sécurité à Lille », a commenté Martine Aubry. « Mais il ne faut pas oublier que nous y contribuons aussi, par notre politique de logement, par l'éducation des enfants, pour qu'ils développent une sensibilité et se tournent vers autre chose que la délinquance. » O. A.