Attention, révélation !

THÉÂTRE jeune metteur en scène Julien Gosselin a conquis Avignon...

Gilles Durand

— 

Lille, le 26 août 2013. L'acteur et metteur en scène français Julien Gosselin, révélation du festival d'Avignon 2013 pour sa mise en scène de la pièce "Les particules élémentaires", adaptée du roman éponyme de Houellebecq.
Lille, le 26 août 2013. L'acteur et metteur en scène français Julien Gosselin, révélation du festival d'Avignon 2013 pour sa mise en scène de la pièce "Les particules élémentaires", adaptée du roman éponyme de Houellebecq. — M.Libert/20 Minutes

A 26 ans, Julien Gosselin a déjà réalisé son rêve: brûler les planches du festival d’Avignon. En juillet, le jeune metteur en scène originaire d’Oye-Plage, à côté de Calais, a fait un tabac avec sa pièce Les Particules élémentaires, adaptée du roman éponyme de Michel Houellebecq. Propulsée en quelques mois sur le devant de la scène nationale, la révélation d’Avignon estime pourtant, que «personnellement, rien n’a vraiment changé» pour lui. «J’habite toujours à Lille, dans le quartier de Moulins, et j’ai toujours une envie folle de faire du théâtre avec la bande qui m’entoure.»

Dix fois plus de dates

L’itinéraire artistique de Julien Gosselin prend son envol il y a neuf ans. Lycéen, à l’époque, il est repéré par un metteur en scène régional, Pierre Foviau. «Il avait déjà beaucoup de talent. C’est réjouissant de le voir réussir», précise ce dernier. Pour Julien, cette première expérience est «décisive»: «Un an avant, je n’avais jamais fait de théâtre et j’ai découvert, avec Pierre, une façon de travailler dont je me sens proche aujourd’hui ». Deuxième étape: l’Epsad, l’école d’art dramatique de Lille sous la direction de Stuart Seide, directeur du Théâtre du Nord. C’est là qu’il se lie d’amitié avec six autres élèves comédiens pour créer ensemble, en 2009, la compagnie Si vous pouviez lécher mon cœur, une phrase tirée du film Shoah de Claude Lanzmann. Il en devient le metteur en scène attitré. «Mon ambition en tant qu’acteur était moins puissante que celle des autres», explique-t-il. Après deux pièces montées dans des conditions financières difficiles, la chance vient récompenser le travail de la jeune troupe avec cette invitation surprise au festival d’Avignon. «Ça nous a ouvert énormément de portes. En 2014, nous allons faire dix fois plus de dates qu’avec nos précédentes pièces et nous avons déjà les financements pour monter notre prochain spectacle», reconnaît Julien. Le rêve continue.

 

• Pour voir la pièce

Le spectacle Les Particules élémentaires, créé à Avignon en juillet, est programmé trois fois dans la région : du 8 au 16 novembre au Théâtre du Nord de Lille; du 15 au 18 avril à la Rose des Vents de Villeneuve-d’Ascq; puis en novembre 2014 au Phénix de Valenciennes. Entre-temps, elle entamera une tournée dans toute la France et à Paris. Pas aussi longue que le roman, la pièce dure néanmoins 3h40.