Lens n'a finalement rien changé

— 

Le bon début de saison du Racing a sans doute incité ses dirigeants à ne rien modifier dans la dernière ligne droite du mercato. Leader du championnat après cinq journées de Ligue 2, Lens n'a pas jugé necessaire de se renforcer. Un temps évoquées, les pistes d'un défenseur et d'un milieu de terrain ont finalement été abandonnées. «Le recrutement de nouveaux joueurs ne sera fait que s'il apporte un vrai plus», annonçait déjà Antoine Kombouaré, l'entraîneur lensois, à l'issue du succès vendredi contre Troyes. Le Racing n'a donc pas trouvé l'oiseau rare qu'il convoitait. Avec cinq recrues (Areola, Salli, Ljuboja, Chavarria, Landre) qui ont déjà réussi leur intégration, le club artésien estime avoir les moyens de son ambition suprême : la montée en Ligue 1. Bien partis, les Sang et Or n'ont pas envie de casser leur dynamique de groupe. Même si sa défense n'est pas des plus rassurantes, le club a préféré rester raisonnable. F.L.