La conductrice attendra

— 

La prison en attendant. Le tribunal correctionnel de Lille a renvoyé lundi au 7 octobre le procès de l'automobiliste de 38 ans qui a blessé 23 personnes au volant de sa voiture samedi à Lille. Le tribunal a décidé du « maintien en détention afin d'éviter la réitération des faits », a déclaré le président, alors que le casier judiciaire de la prévenue comporte 30 mentions, dont une moitié liée à la conduite automobile. En pleurs, l'intéressée a déclaré lundi s'être sentie « oppressée ». Sa dernière condamnation remonte à 2008.