Suicide dans l'immobilier à Lille

— 

Fin tragique pour une figure de l'immobilier lillois. Gérard Defrance, 61 ans, a été retrouvé mort mercredi vers 15 h dans une dépendance de son agence immobilière du Vieux-Lille, rue Sainte-Catherine. De source policière, les premières constatations ont orienté les enquêteurs sur un suicide par arme à feu. Aucune trace d'effraction n'a été relevée sur place, et l'examen externe du corps a semble-t-il confirmé la thèse du suicide. Une autopsie va être réalisée. Gérard Defrance s'est fait connaître à partir de 2010 avec le lancement de son projet « Horse Land », à Prémesques. Sur onze hectares, l'investisseur espérait monter un complexe de luxe autour du cheval monté, à ouvrir avant les JO de Londres en 2012. Mais le coût du projet, d'abord estimé à 25 millions d'euros, a dérapé jusqu'à atteindre 70 millions. Horse Land n'a finalement jamais ouvert et a été mis en vente en l'état, en 2012. Gérard Defrance avait fait fortune à Lille en accompagnant l'arrivée des bars dans le secteur Masséna-Solférino. O. A.