Valenciennes décimé en défense

— 

A croire qu'un chat noir rôde au centre d'entraînement du Mont Houy. Depuis le début de saison, c'est une malédiction qui frappe la défense valenciennoise touchée par les suspensions ou les blessures, Daniel Sanchez, l'entraîneur du VAFC, n'a pas encore pu aligner une seule fois sa défense type. Dernier pépin en date : l'absence pour trois semaines de Loris Néry, le latéral gauche, victime d'une lésion musculaire au mollet. Rose (cuisse) très incertain, le coach pourrait bien faire débuter à Lorient Saliou Ciss, latéral gauche de 23 ans en provenance de Tromso (Norvège), qui a signé lundi un contrat de quatre ans avec le VAFC. Et les problèmes ne s'arrêtent pas là. Au milieu, Enza-Yamissi (psoas) n'ira pas samedi en Bretagne. Quant aux attaquants Grégory Pujol et Anthony Le Tallec (adducteurs), ils sont encore incertains pour le déplacement chez les Merlus. Mal parti avec deux défaites en trois matchs, VA se serait bien passé de cette hécatombe.