La Ferme du Sart, un supermarché aux champs

©2006 20 minutes

— 

La grande distribution et le monde agricole trouvent parfois des terrains d'entente. En témoigne l'exemple singulier de la Ferme du Sart, à Villeneuve-d'Ascq. Porté par Matthieu Leclercq, ancien patron de Décathlon Etats-Unis, ce projet associe sur un même site les cultures maraîchères et la vente de produits frais, selon les méthodes du commerce à plus grande échelle. Inspiré des Etats-Unis, ce nouveau concept s'est développé autour d'une ferme du xviie siècle en pleine zone urbaine, le long de l'autoroute A 22. Le but consiste aussi à préserver la vocation originelle de la ferme...

En gestation depuis 2004, le projet a déjà séduit 45 000 citadins. Ces deux derniers étés, ils ont participé aux fêtes de la Ferme du Sart et sont surtout venus en famille s'amuser dans le grand labyrinthe planté de maïs. Après la construction de serres de haute technologie, la rénovation du bâtiment et la relance des cultures, les derniers travaux concernent désormais l'implantation d'un magasin de 1 400 m2. En juin prochain, ce dernier proposera les produits cultivés (salades, poireaux, pommes de terre...) directement par la ferme pour seulement 15 % de l'assortiment total, le reste provenant de producteurs locaux. C'est justement l'un des intérêts du concept. Aujourd'hui, cinq producteurs ont déjà signé un contrat d'approvisionnement élaboré avec l'aval de la chambre d'agriculture du Nord. A terme, ils seront une vingtaine et animeront un grand marché couvert. Actuellement en cours de test, un système de paiement innovant sans caisse, grâce à un bracelet électronique qui comptabilise les achats, devrait être adopté par ce magasin pas comme les autres.

François Lecocq

Le projet de la Ferme du Sart représente un investissement de 9,2 millions d'euros, incluant l'achat des 15 hectares de terrain, la construction des serres, la rénovation du bâtiment et les travaux d'infrastructure.