Des salariés protégés, en voie d'être licenciés

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Une annonce à contretemps. Alors que débute la Semaine de l'emploi des personnes handicapées, vingt-six salariés, dont vingt personnes handicapées, devront quitter le comité d'établissement de l'entreprise adaptée de Roubaix d'ici au 10 janvier. Une annonce que les représentants des salariés redoutaient depuis plusieurs semaines, au point de manifester, le 25 octobre, au siège parisien de l'Association des paralysés de France, qui gère l'établissement.

Réalisant des travaux d'emballage, le site roubaisien avait perdu 550 000 e en 2005. Une situation dénoncée par Rachid Echahba, délégué CFDT : « Un audit tirait la sonnette d'alarme il y a trois ans : c'est à ce moment-là qu'il aurait fallu réagir. » Concurrence des ateliers dans les prisons, réductions des subventions... Avant-hier, le comité d'entreprise a dû trancher dans les effectifs. Reste, pour Rachid Echahba, à espérer limiter le nombre de licenciements secs grâce à des reclassements. « Certains salariés sont prêts à partir travailler sur un site de Grenoble s'il le faut. »

O. A.