A pied, à vélo ou en tracteur à pédales contre l'A24

©2006 20 minutes

— 

« Contre l'effet de serre, l'effet de selle. » Un millier de personnes ont défilé samedi à Lille contre le projet de construction de l'A 24, autoroute devant relier Amiens à la Belgique via la métropole lilloise. Comme un clin d'oeil au préfet, qui avait interdit aux manifestants d'amener dans le centre-ville leurs engins agricoles, c'est un tracteur à pédales qui ouvrait le cortège. Autour des militants écologistes, piétons ou cyclistes, plusieurs élus des Weppes étaient venus, écharpe en bandoulière, manifester leur mécontentement. Ils étaient accompagnés de dizaines de ressortissants belges, furieux de n'avoir pas été consultés par les autorités françaises sur le tracé de la future autoroute, qui doit passer la frontière au nord de Lille.

Dans la matinée, Marc-Philippe Daubresse, député-maire (UMP) de Lambersart, avait rappelé, lors d'une conférence de presse, l'intérêt de ce projet d'autoroute. « Sans A 24, l'A 27 ou la rocade nord-ouest seront de plus en plus saturées. »

Vincent Vantighem (avec AFP)