— no credit

Lille

Le Grand Boulevard à nouveau ouvert

Fermée depuis quatre mois, la partie en travaux du Grand Boulevard entre Lille et La-Madeleine est à nouveau accessible aux automobilistes

Fin du cauchemar pour les automobilistes. Fermée à la circulation depuis quatre mois, la partie en travaux du Grand Boulevard entre Lille et La-Madeleine est à nouveau accessible aux automobilistes depuis ce matin. Pour autant, si ces travaux ont permis l'aménagement d'un nouveau minitunnel, le trafic ne sera pas plus fluide. Cette portion draine chaque jour plus de 40 000 véhicules. « La circulation a été rétablie comme elle l'était auparavant. Les travaux n'ont pas consisté à créer de voie nouvelle », explique-t-on à la communauté urbaine de Lille, qui a décidé de l'aménagement du secteur en coordination avec la ville de La-Madeleine.

« Le but n'était pas de limiter le trafic ou d'absorber le flux automobile. Les voies ont juste été dénivelées. » Objectif de ce dénivellement de 300 mètres : permettre la construction d'une place qui assurera la liaison entre les deux secteurs du quartier du Romarin. Jusque-là, ces deux quartiers étaient accessibles uniquement via une passerelle piétonne surplombant la voie centrale. « On demnande cette liaison depuis seize ans, se félicite Claude Dhinnin, maire de La-Madeleine (UMP). Ne plus être obligé de faire des détours et de prendre la passerelle pour rejoindre les deux quartiers est une pluvalue pour la ville. » « La demande légitime, estime Marc Santré, adjoint (Verts) aux Déplacements à la ville de Lille. Mais ce mini-tunnel renforce le caractère de voie rapide de l'axe. Avant, tous les véhicules étaient au même niveau. Il y avait une visibilité. Ce ne sera plus le cas avec ce nouvel ouvrage, et les voitures risquent d'arriver avec d'avantage de vitesse. » « Celui qui veut rouler vite roulera vite de toute façon », répond Claude Dhinnin. Dès lundi, la troisième phase des travaux sera engagée. La passerelle piétonne sera retirée début 2007.

Fanny Bertrand

La phase qui démarre lundi délimitera les espaces piétons, cyclables et automobiles sur la place. Elle s'achèvera au printemps.