Jugé pour avoir foncé sur un gendarme

— 

Le procès d'un automobiliste qui avait fauché un gendarme en juillet 2010 lors d'un contrôle routier s'est ouvert lundi devant les assises du Pas-de-Calais à Saint-Omer. Jimmy Van Mullem, 29 ans, avait été contrôlé à 144 km/h, alors que la vitesse était limitée à 90 km/h. L'adjudant Jeannick Tapella et son collègue Julien Pauchet s'étaient alors placés des deux côtés de la chaussée pour intercepter le véhicule, qui ne s'est pas arrêté et a percuté violemment la victime, décédée après presque quatre mois d'hospitalisation. Deux autres hommes comparaissent aux côtés de l'accusé principal. Ils sont soupçonnés de l'avoir aidé à tenter de faire disparaître le véhicule impliqué dans l'accident. Les trois accusés, qui habitaient dans le même logement, étaient des consommateurs réguliers de drogue. Jimmy Van Mullem conduisait sous l'emprise d'amphétamines au moment du drame, et n'avait plus de permis ni d'assurance. Il est poursuivi pour homicide volontaire.