Girard, l'ouvrier du football

FOOTBALL Portrait du nouveau coach du Losc, très attaché au terroir...

François Launay

— 

Denis Charlet/AFP PHOTO

Son contrat de trois ans signé et sa conférence de presse assurée, René Girard a quitté Lille dans la foulée pour aller se ressourcer quelques jours à Vauvert. Cette petite ville du Gard est la base retranchée du nouveau coach lillois. Là où il est né en 1954 et là où il a fait construire sa maison il y a 30 ans. Lui, l'homme du terroir sans chichis né d'un père chauffeur de camion poubelle et d'une mère femme de ménage.

«C'est un mec entier»

«C'est quelqu'un qui sait d'où il vient. Il se définit lui-même comme un ouvrier spécialisé du football. La preuve, il a été apprenti carreleur avant de démarrer sa carrière de footballeur. Et une fois sa carrière terminée, il a aussi tenu un bar-tabac. Il a bouffé de la vache enragée avant d'en arriver là», raconte Richard Gougis, responsable des sports au Midi Libre. Car Girard a toujours dû prouver. Joueur, il était catalogué comme rugueux alors que sa bonne technique était rarement mise en avant. Entraîneur, il a dû attendre le titre de champion 2012 avec Montpellier pour avoir enfin la reconnaissance de ses pairs. Avant ça, Girard aura avalé de nombreuses couleuvres. La plus grosse étant son éviction du poste de sélectionneur des Espoirs en 2008 après dix ans de services à la DTN. Depuis, il voue une haine tenace à Gérard Houllier et Raymond Domenech à qui il a dit sa façon de penser. «C'est un mec entier. Même s'il a du mal à accepter la critique, c'est quelqu'un de droit et franc. S'il a quelque chose à vous dire, il vous le dira en face», poursuit Gougis. Et tant pis si son étiquette de Sudiste caractériel en prend encore un coup. Car René Girard a bien d'autres casquettes. Intransigeant et paternaliste avec ses joueurs, meneur d'hommes et formateur à succès (Belhanda, Cabella, Stambouli), méfiant avec la presse (surtout parisienne) mais proche des supporters, le nouvel entraîneur lillois est bien plus complexe qu'il n'y parait.

■ Peyre signe à Lille, Tabanou dans le viseur?

En marge de l'arrivée de René Girard, le Losc a engagé un nouveau joueur vendredi. Il s'agit de Thibault Peyre, jeune défenseur de 20 ans, qui arrive de Toulouse. Le joueur s'est engagé pour deux ans. Il s'agit avant tout d'un renfort pour l'équipe réserve. Un autre joueur du TFC intéresserait aussi le Losc : le milieu Franck Tabanou également convoité par St-Etienne. Sauf qu'aujourd'hui, aucune discussion n'a encore été engagée avec le joueur.