Des équipes bénévoles pour la prévention

©2006 20 minutes

— 

Le Nord fait partie des dix départements français qui vont bientôt tester le service citoyen volontaire. « Il s'agit de prévention, de rappeler la loi, les règlements. De sensibiliser aux addictions, à la toxicomanie, aux violences urbaines », précise Jean Chabrol, nouveau directeur départemental de la sécurité publique. Quatre-vingt-treize candidats se sont déjà portés volontaires. Anciens policiers, éducateurs : ils sont tous bénévoles. L'expérience concernera plus particulièrement le quartier de Lille-Sud, et ciblera les incendies volontaires de véhicules et de containers. « Nous devons nous réunir bientôt avec la ville de Lille et les associations concernées. » Les premières tournées pourraient débuter en décembre.

G. D.

Le logiciel Prevu (Programme de recensement et d'évaluation des violences urbaines) enregistre désormais tous les cas de violence urbaine, dans les 24 heures. Nature de l'acte, heure, lieu, auteur. Avant, un fait mobilisant des policiers de deux commissariats pouvait être compté deux fois. Et les mains courantes n'étaient pas enregistrées.