500 euros d'amende requis à l'encontre de Bernard Coquelle

©2006 20 minutes

— 

Une amende de 500 euros a été requise hier à l'encontre de Bernard Coquelle par le tribunal correctionnel de Douai. Il avait refusé de se soumettre à un prélèvement d'ADN après sa condamnation pour avoir fauché des betteraves transgéniques à Avelin en 2001. Le jugement a été mis en délibéré au 28 novembre. « Même si c'était pour une noble cause, il doit assumer les conséquences », a expliqué le procureur Sylvie Drouard.

AFP