Une party pour fêter le droit de copier

— 

no caption
no caption — POUZET/SIPA

On pourrait appeler ça l'exception culturelle. Le centre de documentation de la Maison régionale de l'environnement et des solidarités (MRES) organise samedi de 14 h à 17 h la première « copy-party » lilloise. Tous les particuliers intéressés pourront apporter leur matériel de copie (ordinateur, scanner, smartphone, appareil photo) pour dupliquer, dans les murs de la MRES, les œuvres (musique, vidéos sans DRM, livres, journaux) qui les intéressent. Illégal ? Non, selon Christophe Goddon, l'organisateur de l'événement, qui rappelle que l'article L122-5 du code de propriété intellectuelle autorise « les copies ou reproductions réalisées à partir d'une source licite et strictement réservées à l'usage privé ». Or les œuvres consultées au centre de documentation sont licites, CQFD. « Avec cette party, nous voulons rappeler que la culture se nourrit des œuvres passées », explique Christophe Goddon, pour qui « les limitations de copie trop strictes entravent la créativité ». O. A.