Chedjou refait le film de sa carrière lilloise

FOOTBALL Le défenseur quitte Lille après six années pleine de souvenirs...

François Launay

— 

M.LIBERT/20 MINUTES

Emu aux larmes dimanche sur la pelouse du Grand Stade, Aurélien Chedjou a refermé le livre de sa carrière lilloise. Dans les prochaines heures, l'international camerounais devrait s'engager officiellement avec le club turc de Galatasaray. Avant de partir pour cette nouvelle aventure, le joueur de 27 ans s'est remémoré ses six années passées sous le maillot lillois.

► Le premier match.

«C'était pour un match à Villeneuve d'Ascq face à Marseille (le 1er décembre 2007). Le coach Puel ne m'avait rien dit jusqu'à la collation. Quand il a écrit la composition d'équipe au tableau, j'ai su que j'allais être titulaire. C'était une belle émotion. J'ai su que ça tout avait changé car quand je suis rentré dans le vestaire après le match, mon téléphone n'arrêtait pas de sonner depuis le Cameroun. Les gens m'avaient vu et c'était vraiment énorme.»

► Le premier but.

«C'était contre Le Mans (le 20 décembre 2009). Sur un coup franc de Yoann Cabaye, je passe devant le défenseur manceau et je marque. Je m'en rappelle comme si c était hier.»

► La plus grande joie.

«Le doublé en 2011! Ces trophées vont rester gravés à jamais dans ma vie. ça unit pour toujours les joueurs qui étaient au club cette saison là.»

► La plus grosse déception.

«La Ligue des champions cette saison. Jouer une coupe d'Europe et ne marquer quasiment aucun point, c'est décevant. Il y a aussi ce dernier match de la saison contre Saint-Etienne où on avait tout pour nous et on n'a pas concrétisé. Enfin, il y a aussi plusieurs buts contre mon camp. J'ai dû en marquer trois ou quatre dont un de la tête contre Lyon et un autre de la poitrine contre Paris cette saison.»