Happening végétarien

©2006 20 minutes

— 

Mise en scène choc. Samedi, devant l'église Saint-Maurice de Lille, deux militants à demi-nus du People for ethical treatment of animals (Peta) se sont allongés enduits de faux sang dans des énormes barquettes de viande recouvertes de cellophane. Sur le dessus, une étiquette portant la mention « Manger de la viande maltraite et tue des millions d'animaux ». « C'est une image symbolique. ça reste moins choquant que le sort que subissent les animaux, explique Alice Rallier du Peta. On veut rappeler que manger un animal, c'est manger un corps vivant. » Le Peta dénonçait ainsi les conditions dans lesquelles les animaux sont entassés dans les élevages industriels et tués dans les abattoirs. Des actions similaires ont déjà eu lieu à Toulouse, Toulon et Strasbourg et devraient se poursuivre dans l'Hexagone.

F. B.