La France compte une vingtaine de héros

SOCIETE Ces «social activists» prennent le relai des Real Life Super Hero américain dans l'Hexagone...

Romain Lescurieux

— 

M.LIBERT/20 MINUTES

Ils s'appellent Citizen French, l'Arpenteur ou encore le Renegat. Ils sont Les Défenseurs de France. Cette organisation, reflet français du phénomène américain des RLSH (Real Life Super Hero, super-héros de la vraie vie) est née en 2010.

De Paris à Metz en passant par Valenciennes, ils sont une vingtaine à arpenter les rues pour «faire de la France un pays plus sûr et plus juste», annoncent-ils. Leur mission première: «Nous aidons les sans-abri», expose l'Arpenteur, porte-parole du mouvement. Et ce, de nuit comme de jour. Seuls ou en groupe. «Notre mouvement s'est créé en réaction à une société toujours plus individualiste», explique-t-il.

Une «philosophie de vie»

Aux Etats-Unis, les RLSH se divisent en deux catégories: les «Crime Fighters», qui combattent les malfaiteurs, et les «Social Activists», qui aident les plus démunis. «En France, nous sommes tous des Social Activists», poursuit l'Arpenteur. La parole, la médiation, l'entraide et la dissuasion sont leurs principales armes.

Derrière les masques se cachent des hommes âgés de 18 à 52 ans. Des étudiants, à l'instar de l'Arpenteur, mais aussi des pères de famille. «De par son nom, notre organisation est parfois assimilée à des mouvements extrémistes, mais nous sommes loin de tout ça», tient-il à préciser. Lui décrit son activité parallèle, qu'il exerce depuis quatre ans, plus comme une «philosophie de vie» qu'un hobby. «J'aide tous les jours, souligne-t-il. Avec ou sans masque.»